J’ai regroupé quelques informations qui peuvent être intéressantes : les marinas, les abris et comment rester en Calédonie avec son bateau.

Les marinas de Nouméa sont toutes complètes mais on peut trouver de la place pour des bateaux inférieur à 11 mètres ou en louant une place directement à un propriétaire. Pour les gros bateaux, c’est assez difficile (voir impossible pour les catas) mais il y a des projets d’extensions pour les 2 principales marinas (port Moselle et port du Sud). Ces 2 marinas ont des ‘pontons visiteurs’ qui deviennent ‘pontons résidents’ pendant la période cyclonique (décembre à mars) – en tant que visiteur, on trouve de la place si la période n’excède pas 1 mois ; il est donc possible de jongler entre ces 2 marinas.

          

                       

Marina proche Nouméa :

>   Port Moselle (27.71.97) :

Relativement bien protégé, elle est hyper gardée par vigils et caméras. Elle est pratique car elle est au cœur de Nouméa et donc des commerces mais aussi de la sortie des égouts… NB : le tarif est calculé sur la longueur hors tout du bateau.

>   Port du sud (24.47.77) :

Mal protégé par vent d’ouest mais très sympa – Plus de nouvelle vie à bord à l’année acceptée car le seuil autorisé de 80 bateaux habités est largement dépassé (120 actuellement !)

>   Brunelet (24.96.00) :

Très bien protégé  – vie à bord interdite

>   Sunset (Sunset immobilier) :

Bien protégé – vie à bord interdite

>   CNC (Club Nautique Calédonien) (26.27.27) :

Très bien protégé (sans doute la meilleure) mais réservé aux membres, en fonction de leur ancienneté et suivant l’ordre de la liste d’attente.

>   Marina de Boulari (43.99.80) :

Pour bateau de moins de 10 mètres de long et de haut ! (à cause d’un câble aérien)

 

Autres marina, loin de Nouméa :

-         Baie de Ouenghi, à Bouloparis (44.55.22) marina privé, tirant d’eau inférieur à 1M80

-         Marina de Pandop à Koumac (42.56.78)

-         Marina de Hienghene (42.43.57)

-         Marina de Touho (42.88.07)

-         Marina de We, à Lifou, île Loyauté(45.10.62)

 

 

Abris et trous à cyclones vers Nouméa :

-         Baie du carénage dans la baie du Prony (excellent trou à cyclone mais trop de bateau en cas d’alerte)

-         Baie Ire, canal Woodin

-         Baie de Saint-Vincent

     -   Baie de Dumbéa : apparemment, c’est bourré de patates dans le fond de la baie mais c’est abrité près des chantiers.

 

 

Autres abris et trous à cyclones :

-         Baie de Bourail

-         Baie de Canala

-         Baie de Kouaoua

-         Nepoui

-         Ouinne

-         Port Bouquet

-         Port de Koumac

-         Port Laguerre

-         Port de Touho

-         Ile des Pins, baie de Ugo (Tirant d’eau inférieur à 1M80)

 

 

 

 

 

Comment rester en Calédonie :

Tous les bateaux arrivant en Nouvelle Calédonie peuvent rester 1 an, ils sont en IFT (Importation en Franchise Temporaire) – pendant cette période, le propriétaire n’a pas le droit de travailler et de vendre son bateau. Après ce délai, il faut :

          1. : Partir,  2. : Nouméatiser ou  3. : Déménager…

 

1. Partir : c’est facile, tout droit en sortant de la passe de Havannah.

 

2. La nouméatisation : c’est 17% de la valeur vénale du bateau construit en CEE (27% si hors). Il y a un accord entre Tahiti et Nouméa donc si le bateau est Papeetisé, tu payes un ‘réajustement’ (mais comme tout le monde a magouillé pour cette taxe, cela revient quasiment à payer le taux normal), mais c’est toujours ça d’économisé donc il faut avoir le document ‘D3’ (dédouanement pour la consommation).

En cas de vente, le bateau doit être en TTC et c’est le vendeur qui paye les taxes, donc pas moyen de ‘s’arranger’ avec l’acheteur comme en Polynésie.

 

3. Le Déménagement : Il est possible d’importer son bateau sans payer aucune taxe dans une période de 5 ans. Pour cela, il faut posséder son bateau depuis plus de 18 mois et ne pas le revendre pendant ces 5 ans. Après cette période, tu fais ce que tu veux.